La négociation s’articule autour du prix mais pas uniquement, les parties prenantes doivent aussi trouver un accord sur diverses modalités opérationnelles et financières (accompagnement post cession, clause earn out, garantie de passif …).

Au terme de la négociation, un compromis de vente vient formaliser les conditions convenues entre les parties.

Enfin, la conclusion de la vente doit suivre un processus juridique très précis et se traduit par la signature des actes définitifs, rédigés par des professionnels.

En effet, le recours à des juristes, rédacteurs des actes, qui se chargeront, le plus souvent ,des formalités auprès du CFE de la CMA est indispensable.